La diffraction

Le principe de diffraction est très utile pour l’enregistrement de l’hologramme car il permet d’élargir le faisceau lumineux, pour qu’il éclaire l’intégralité de la plaque.

En effet, si un faisceau laser rencontre une fente plus fine que son diamètre, le faisceau ne se propage plus de manière rectiligne : il s’éparpille suivant un angle de diffraction  perpendiculairement à la fente. Au-delà de l’obstacle, la lumière est transformée en onde circulaire (cf. Figure).

diffraction 1 - Copie
Figure 1 : schéma de principe du laser : faisceaux laser et diffracté

Ce principe est valide pour toutes sortes d’ondes (ondes mécaniques, électromagnétiques etc ..) : il s’applique aussi à une lumière.

Donc, il est possible d’utiliser un orifice, pour diffracter le faisceau dans tous les sens, et ainsi élargir le signal.

On peut calculer l’écart angulaire noté θ (c’est à dire l’ouverture de l’angle) par rapport à l’épaisseur de la fente avec la formule ci-dessous.

formule-de-diffr3
Figure 2 : équation calculant l’écart angulaire

Le prochain article traite des interférences

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s