Histoire de l’holographie

Pour commencer, un peu d’histoire afin de présenter les scientifiques et le(s) procédé(s) qu’ils ont inventé grâce auxquels l’holographie est aujourd’hui possible.

L’histoire de l’holographie débute en 1891 avec Gabriel Lippmann qui élabore le principe de photographie interférentielle. Ses travaux sont d’ailleurs récompensés par le prix Nobel de physique en 1908.

Gabriellippmann
Figure : portrait de Gabriel Lippmann

Albert Einstein cherche à réaliser une émission stimulée qui conduira à l’élaboration du laser. Ses travaux lui ont permis de décrocher le prix Nobel de physique en 1921.

AlbertEinstein - Copie
Figure : portrait d’Albert Einstein

Mais ce n’est qu’en 1948 que le principe de l’holographie est réellement introduit par le physicien hongrois Dénes Gábor. Cependant, ses travaux sont abandonnés car les moyens de l’époque ne permettaient pas d’obtenir une source lumineuse cohérente.

DennisGabor - Copie
Figure : portrait de Dénes Gábor

En 1960, l’américain Theodore Maiman met au point le premier laser au monde : un laser pulsé à rubis.

TheodoreMaiman
Figure : portrait de Theodore Maiman

En 1962, Dr Yuri N.Denisyuk, physicien de l’union soviétique, élabore un hologramme par réflexion qui peut être vu en lumière blanche. En 1967, il réalise l’hologramme d’une personne. On appelle cet hologramme un «portrait holographique pulsé» en raison de l’utilisation du laser pulsé à rubis pour son enregistrement.

DrYuriN.Denisyuk - Copie
Figure : portrait du Dr Yuri N.Denisyuk

En 1968, Stephen Benton met au point le premier hologramme par réflexion visible en lumière blanche. Celui-ci est baptisé hologramme arc-en-ciel car il utilise toutes les couleurs de l’arc en ciel. Cet hologramme est très vite devenu populaire : c’est celui qu’on retrouve sur les billets de banques.

StephenBenton
Figure : portrait de Stephen Benton

En 1972, Lloyd Cross développe l’hologramme intégral en combinant les connaissances sur l’holographie avec la cinématographie pour produire une image en trois dimensions qui semble bouger.

 

LLoydCross
Figure : portrait de Lloyd Cross

Après cette petite incursion un siècle auparavant pour présenter ces différents scientifiques à qui nous devons l’holographie, et si nous passions maintenant aux choses sérieuses avec le prochain chapitre qui traite de « Comment enregistrer l’hologramme ? ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s